Le Tibet, pays sacrifié ?

4 03 2011

Le 7 octobre 1950, l’Armée populaire de libération franchit le Yangtsé et anéantit les défenses tibétaines. À Lhassa, le gouvernement minimise l’invasion dans l’espoir de négocier avec la Chine de Mao, puis fait appel à l’ONU. Soutenu par un seul pays – le Salvador – sa demande d’inscrire la « question tibétaine » aux débats du Conseil de sécurité est ajournée.

Voici un ouvrage de qualité, publié initialement chez Calmann-Lévy en 2000, qui nous apporte plus qu’un simple résumé des grandes étapes de la vie politique du Tibet. L’auteur, Claude Arpi, nous livre les informations nécessaires à la compréhension de la chute d’un pays qui, depuis le Vème siècle, avait toujours su préserver et maintenir un équilibre certain avec ses puissances voisines.

Grâce à ses nombreuses recherches issues d’archives indiennes, russes et américaines et enrichies de ses relations aussi bien dans le monde diplomatique et militaire indien qu’auprès de ses contacts tibétains, l’auteur nous livre un récit riche et éclairant sur la face cachée d’un drame toujours tragiquement d’actualité.

A découvrir d’urgence sur notre e-librairie, Bouquineo.fr 😉 !

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :