Vous avez dit visionnaire ?

15 03 2011

En 1998, un baroudeur, à la fois prêtre et médecin, a écrit un roman dont l’intrigue préfigurait l’actualité brûlante qui secoue la planète entière.

L’économie des États-Unis a souffert d’une déréglementation en matière financière et de la toute puissance des établissements financiers. Le président des États-Unis veut y mettre de l’ordre, mais le lobby des banques s’y oppose et provoque une crise boursière mondiale pour tenter de le faire démissionner. Dans le même temps, un séisme majeur ravage une partie de la ville de Tokyo et le Japon rapatrie subitement une partie de ses avoirs placés à l’étranger. Le krach boursier entraîne la faillite de l’économie mondiale et les habitants des villes se retrouvent sans eau, ni électricité, ni vivres, ni essence.

Que va-t-il devenir du citadin occidental dans l’exode qui va suivre ? Où s’arrêtera la déchéance humaine ?

Cette lente descente aux enfers est décrite avec une justesse de ton et de sentiments que l’auteur a puisé dans son expérience d’humanitaire durant le conflit du Rwanda. Frissons assurés.

Vous pouvez retrouver ce roman, Bonjour ! Je viens mourir chez vous de François Lefort, ici.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :