Les lecteurs Kobo, bientôt disponibles en France ?

22 06 2011

Depuis quelques temps, l’arrivée imminente des lecteurs Kobo en France fait du bruit. Peu connu en Europe, Kobo est pourtant aux Etats-Unis un concurrent de taille face aux géants du secteur que sont Amazon, Barnes & Noble, Google et Apple ; il y détiendrait 10 % du marché du livre numérique. Véritable « touche à tout », Kobo, c’est des applications pour iPhone et tablette, mais aussi des e-readers peu chers, une plateforme communautaire, un catalogue francophone de  211 208 ouvrages à l’heure actuelle (dont 208 668 gratuits), et bientôt, dans les traces d’Amazon, une plateforme d’auto-publication et de prêt d’ebooks !

Kobo a également présenté récemment son tout nouveau lecteur de livres numériques, le Kobo eReader Touch Edition. Ce qu’il faut en retenir : un écran Pearl, des fonctionnalités sociales unique avec « Reading Life », la possibilité de transférer beaucoup d’ebooks, un écran tactile performant, un clavier numérique très réactif, un changement de pages rapide, un bon gestionnaire de bureau (Kobo Desktop) et un catalogue important de 2,3 millions d’ouvrages. Ses faiblesses : pas de fonction audio, seulement deux polices, pas de dictionnaires ou de système de recherche dans le texte et la nécessité de passer par un ordinateur pour enregistrer l’appareil.

Le Kobo Touch reste toutefois un appareil intéressant pour ceux qui veulent acheter un reader à encre électronique de qualité pour moins de 150 €. En attendant qu’il soit disponible en France, le catalogue francophone est d’ores et déjà disponible ici.

Si aucune de ces nouveautés prises séparément n’est fondamentalement innovante ou impressionnante, il n’en reste pas moins que leur cumul est en train de construire une offre assez complète et cohérente qui présentera des avantages évidents aux yeux des consommateurs français par rapport aux systèmes comparables : le Kindle (également censé arriver en France sous peu !), plus « fermé » et pas tactile, le FnacBook dont l’offre n’a jusqu’ici que modérément séduit (et dont le fabricant est en dépôt de bilan), ou encore le Cybook Orizon qui contre-attaque déjà par une baisse de prix (de 229€ à 199€) et une mise à jour de l’appareil.  Autre actualité remarquée :  Le pocketbook 360 qui passe de 169€ à 129€ avec 1 000 titres français gratuits, déjà pré-enregistrés sur l’appareil

Affaires à suivre…


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :