Des mises à jour sur le blog + promo sur les e-readers Bookeen à la Fnac !

29 06 2012

Quelques nouveautés à aller explorer :

Page « Logiciels gratuits »

  • Ajout de eFreedom, une nouvelle application de lecture basée sur les navigateurs Internet

Page « E-librairies spécialisées »

  • Ajout de ToucheNoire, éditeur numérique pure player spécialisé dans les polars

Page « E-librairies reliées à un e-reader »

  • Ajout du Sony Reader Store, enfin arrivé !

 

Et, information intéressante : la Fnac profite des soldes pour vendre les e-readers Bookeen à prix cassé. On peut en ce moment acheter le Cybook Opus pour 65,95€ (contre 119,99€ sur le site de Bookeen) et le Cybook Orizon, le dernier-né de Bookeen, pour 69,95€ en noir et 76,95€ en blanc (139,99€ sur le site de Bookeen). Avis aux amateurs !

Publicités




Kindle, Cybook Odyssey, Kobo by Fnac… où les acheter ?

13 11 2011

Les boutiques en ligne, c’est pratique, mais rien ne vaut quand même de pouvoir avoir un premier contact physique avec un objet souhaité. Alors pour ceux qui seraient tentés par un e-reader, mais qui veulent plus que des informations trouvées sur Internet pour faire leur choix, voici un petit bilan sur qui propose quoi aujourd’hui en France…

Boulanger (et donc aussi Planète Saturn désormais !) : on y trouve les Cybook (Opus, Orizon), les Sony (PRS-350, PRS-650, PRS-T1), l’Archos A70, ainsi que leur propre référence : l’Essentiel B (versions Graff’it color, e-Story, e-Story pocket). Ils vendent également les tablettes Samsung Galaxy et Qooq.

Carrefour : on y trouve le Samsung E60 et l’Archos 70B, notamment ; il est difficile d’obtenir une liste exhaustive, d’autant plus que l’offre est très variable selon les magasins !

Casino : à partir du 1er décembre, Casino proposera le Kindle d’Amazon. On y trouve également des tablettes dont l’iPad. Des modèles d’exposition seront disponibles pour les curieux… 🙂

Darty : il y a du choix chez Darty ! On y retrouve les Cybook (Opus, Orizon, Odyssey), les Sony (PRS-350, PRS-650, PRS-T1 ), l’Archos 70B, les MpMan (Colorebook7, Moovybook7 ), le Phonica EB 62, le Samsung SNE65, les iRiver (IRIVER STORY, IRIVER COVER).

Fnac : exit le FnacBook, place au Kobo by Fnac dans les étals à partir du 28 novembre.

France Loisir : loin de se laisser démonter par l’échec du Oyo, France Loisir récidive et lance lEbook Reader 3.0 (produit par la société allemande Trekstor) le 21 novembre.

Virgin : Virgin propose le Kindle d’Amazon (en exclusivité jusqu’au 1er décembre), et en parallèle lance une offre spécifique basée sur le Cybook Odyssey.

Voilà, on espère n’avoir rien oublié… si vous voyez d’autres modèles dans certaines de ces enseignes, ou d’autres enseignes proposant des e-readers, n’hésitez pas à nous le signaler par commentaires afin d’enrichir cette liste pour les prochains lecteurs ! 🙂





Retour d’expérience : « Une nouvelle ère pour moi : la liseuse électronique »

24 10 2011

Extrait d’un article publié sur le blog Passion de lecteur. Ce blogueur a participé au programme de prêt d’e-reader mis en place par Numériklivres et Bookeen et livre ici ses premières impressions.

 

 » Un nouveau défi pour un gros lecteur papier à la tête d’une bibliothèque de plus de mille livres, sous tout format, après un regain d’attrait pour les livres téléchargées et sous format audio comme MP 3 ; la lecture en mode numérique.

Depuis plusieurs mois, je suis l’actualité en ce domaine et me sentais depuis longtemps attiré par ce nouvel outil technologique mais je craignais d’être décu et ne savais pas vers quel liseuse se diriger. […]

Fort de mon envie dévorante de découvrir cet objet, j’ai postulé [au programme de prêt d’un Cybook Orizon mis en place par Numériklivres et Bookeen] et, heureux hasard, j’ai été sélectionné et voilà […], j’ai entre mes mains l’objet de toutes mes tentations et dispose de 15 jours pours le découvrir et l’appécier.

 

* Premières impressions :

Quel bel objet, léger, chargé de livres originaux dont je ferai ici les chroniques. Maniabilité, pratique de manipulation et une première innovation appréciable l’adaptation des polices de caractères.

Je me plonge dans une étude plus détaillée et ferai ici, par mon compte twitter et Facebook, le récit de cette belle expérience….

D’ores et déjà un grand merci à numeriks et à Delphine de cet envoi.

 

* Premier bilan au bout de cette semaine d’essai :

Enfin une semaine quasi entière pour approfondir et se faire adopter par ce bijou numérique. C’est sur les routes de Charentes et de Charentes Maritimes entre midi et deux, entre 22 h 00 et minuit que j’ai emmené ce nouveau compagnon avec un à deux livres papier (on ne savait jamais….) et autanrt le dire, j’ai fait des envieux et suscité avec ce bel objet quelques questions de la part de quelques personnes au hasard de mes pauses lecture numérique.

Quelques mots d’abord sur la manipulation et la découverte des menus et outils de découverte. Je l’avoue, je ne suis pas un pandorre en termes de maitrîse des outils technologiques de tout nature. La manipulation  de cette liseuse n’a pas échappé à ce constat.. Pour découvrir le menu et ses différents réglages sur la taille des caractères, le mode nuit et jour, je m’y suis pris à plusieurs reprises mais c’est fait et quel bonheur de lire, ces ajustements faits.

Lectures sous une orientation portrait ou paysage, lecture en mode nuit ou en mode jour, c’est un vrai jeu auquel on se livre avec un certain plaisir.

Outils à la fois tactiles mais aussi à la touche menu pour parcourir ou entreprende ou reprise de lecture, cette liseuse est vraiment la soeur de la tablette tactile informatique.

De toutes les possibilités offertes par cette liseuse, seule la fonctionnalité Internet n’a pas été mise en place, je n’ai pas voulu insister mais pour moi c’est plus ma propre incapacité dans le domaine que la liseuse qui est mise en cause.

De plus, les livres et éditions chargées sont déjà suffisament alléchants pour le délai restant.

Belle appréciation aussi des écrans de veille et leur mise en place automatique, de jolies illustrations toutes liées à la lecture et aux livres.  »

 

Extrait du billet suivant, à la fin des quinze jours de prêt :

 » Et bien après quinze jours intensifs d’essai grâce à cette opération, je me suis découvert une nouvelle addiction ; la liseuse numérique.

Les raisons ; une maniabilité et une légéreté absolue, une adaptabilité au niveau de la poilice de caractère, une capacité d’archivage et de chargement, une grande durée de chargement sans recharger sur PC, des capacités similaires à une tablette. Ajouter à cela un dynamisme certain des éditeurs numériques, y compris sur des oeuvres classiques et cela notamment chez Numerik., rien de négatif dans l’ensemble ou plutôt si….. quand et laquelle des liseuses vais je m’acheter ou me faire offrir…. Noêl c’est bien loin.

Merci donc à Booken et Numeriklivres et bravo à Sophie, la prochaine victime (je le parierai) de ce prêt. »

Pour lire la totalité de ces billets, c’est ici.

Plus d’informations sur le Cybook Orizon ici.





Les lecteurs Kobo, bientôt disponibles en France ?

22 06 2011

Depuis quelques temps, l’arrivée imminente des lecteurs Kobo en France fait du bruit. Peu connu en Europe, Kobo est pourtant aux Etats-Unis un concurrent de taille face aux géants du secteur que sont Amazon, Barnes & Noble, Google et Apple ; il y détiendrait 10 % du marché du livre numérique. Véritable « touche à tout », Kobo, c’est des applications pour iPhone et tablette, mais aussi des e-readers peu chers, une plateforme communautaire, un catalogue francophone de  211 208 ouvrages à l’heure actuelle (dont 208 668 gratuits), et bientôt, dans les traces d’Amazon, une plateforme d’auto-publication et de prêt d’ebooks !

Kobo a également présenté récemment son tout nouveau lecteur de livres numériques, le Kobo eReader Touch Edition. Ce qu’il faut en retenir : un écran Pearl, des fonctionnalités sociales unique avec « Reading Life », la possibilité de transférer beaucoup d’ebooks, un écran tactile performant, un clavier numérique très réactif, un changement de pages rapide, un bon gestionnaire de bureau (Kobo Desktop) et un catalogue important de 2,3 millions d’ouvrages. Ses faiblesses : pas de fonction audio, seulement deux polices, pas de dictionnaires ou de système de recherche dans le texte et la nécessité de passer par un ordinateur pour enregistrer l’appareil.

Le Kobo Touch reste toutefois un appareil intéressant pour ceux qui veulent acheter un reader à encre électronique de qualité pour moins de 150 €. En attendant qu’il soit disponible en France, le catalogue francophone est d’ores et déjà disponible ici.

Si aucune de ces nouveautés prises séparément n’est fondamentalement innovante ou impressionnante, il n’en reste pas moins que leur cumul est en train de construire une offre assez complète et cohérente qui présentera des avantages évidents aux yeux des consommateurs français par rapport aux systèmes comparables : le Kindle (également censé arriver en France sous peu !), plus « fermé » et pas tactile, le FnacBook dont l’offre n’a jusqu’ici que modérément séduit (et dont le fabricant est en dépôt de bilan), ou encore le Cybook Orizon qui contre-attaque déjà par une baisse de prix (de 229€ à 199€) et une mise à jour de l’appareil.  Autre actualité remarquée :  Le pocketbook 360 qui passe de 169€ à 129€ avec 1 000 titres français gratuits, déjà pré-enregistrés sur l’appareil

Affaires à suivre…








%d blogueurs aiment cette page :