Nouvelle parution – « Justice ! » par François Lefort

26 06 2012

Et si Outreau n’était pas un cas isolé ? Dans Justice ! Pour l’honneur d’un prêtre, à paraître en version papier le 9 juillet 2012 aux éditions Chemins de tr@verse, François Lefort dévoile son dossier judiciaire et invite le lecteur à s’interroger sur la pertinence du verdict rendu.

L’affaire

François Lefort, prêtre et humanitaire très médiatique dans les années 90, a été jugé en 2005, après dix années d’instruction, pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de quinze ans.

Se pouvait-il que celui que l’on associait alors à l’Abbé Pierre pour son action en faveur des plus défavorisés, qui avait été chargé de missions par deux cabinets ministériels, fût un pervers sexuel, un tartuffe, un « illusionniste » ?

C’est en tout cas ce qu’a jugé la cour d’assises de Nanterre en le condamnant à huit ans de réclusion criminelle.

François Lefort a toujours clamé son innocence, et continue à le faire depuis la fin de sa libération conditionnelle en mai 2011.

Le livre

« Ce livre est un cri : le cri d’un homme brisé par la mort sociale à laquelle il a été condamné. Il ne vise qu’à exposer le plus sereinement possible les éléments de sa défense à tous ceux qui acceptent de l’entendre. Il permettra aux lecteurs, comme le rappelle si élégamment le code de procédure pénale, de « s’interroger eux-mêmes, dans le silence et le recueillement et de chercher, dans la sincérité de leur conscience, quelles impressions ont faites, sur leur raison, les preuves rapportées [par l’accusé] et les moyens de sa défense. »  » Béatrice Thony

Préfacé par Béatrice Thony, magistrate honoraire, son livre, à paraître aux éditions Chemins de tr@verse, revient sur le dossier judiciaire.

Il en expose les charges, mais aussi les incohérences. Le récit est bouleversant, très documenté, la démonstration d’une précision chirurgicale, et l’on en ressort avec l’impression que la Justice n’avait pas fermé toutes les portes avant de le condamner.

L’auteur de La vie passionnément nous plonge dans l’univers kafkaïen de la Justice et de la prison. Au-delà du témoignage, de la biographie, ce livre ouvre sur une série de questionnements sur le fonctionnement de notre système judiciaire.

L’auteur

Né en 1946, François Lefort est prêtre du diocèse d’Alger et médecin humanitaire.

Sa vie militante a commencé dans les bidonvilles de Nanterre à la fin de la guerre d’Algérie. C’est au contact de l’abbé Pierre, du père Joseph (ATD quart-monde) et de Mgr Rodhain (Secours Catholique) qu’il trouve la foi et éprouve le besoin de demander à devenir prêtre. En 1982, il effectue une mission en cabinet ministériel pour améliorer la situation des banlieues naissantes (relogements, insertion des jeunes de 2ème génération, lutte contre la toxicomanie). Depuis son internat en médecine, il participe à des missions humanitaires d’urgence sur des terrains d’action difficiles (Zaïre, Rwanda, Libéria, Amérique latine, pays de l’Est…).

De 1985 à 1993, il est nommé médecin-chef de Foum Gléïta, en Mauritanie. Il participe à la création de foyers d’enfants des rues à Nouakchott, dirige pendant un temps la section locale de Caritas. Il prolonge son engagement auprès des enfants des rues comme salarié au sein de la fondation Raoul Follereau puis de Médecins du Monde, jusqu’en 1997.

En décembre 1995, François Lefort est mis en examen en France pour viols, plainte portée par des enfants des rues du Sénégal. Il est condamné en 2005 à huit ans de réclusion criminelle. Libéré en 2009, il dépose devant la Cour de cassation une demande de révision de son procès. Les faits nouveaux sont reconnus, mais pas jugés suffisants pour que le procès soit cassé. Actuellement, il se prépare à déposer une nouvelle demande. Depuis le 20 mai 2011, il est totalement libre et a enfin le droit de parler, c’est donc ce qu’il fait. Pour se préparer à ce nouveau combat qu’est sa réhabilitation et celles de victimes anonymes d’erreurs judiciaires, François Lefort est allé à pied jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle et depuis il exerce comme prêtre de paroisse dans le nord de la Haute-Loire. Il est plusieurs fois reparti pour des missions humanitaires.

« Justice ! Pour l’honneur d’un prêtre » par François Lefort est disponible :

– En version numérique (PDF, ePub, Mobi) pour 9,99 €

Dès aujourd’hui sur Bouquineo.fr, iBookstore, Kindlestore, Google Play Books (à son ouverture), Kobo by Fnac (bientôt)

– En version papier pour 23 €

A partir du 9 juillet sur Bouquineo.fr, Amazon.fr, et chez votre libraire.

Pour lire gratuitement le début de ce livre en ligne, c’est ici.

 

Publicités




Vous avez dit visionnaire ?

15 03 2011

En 1998, un baroudeur, à la fois prêtre et médecin, a écrit un roman dont l’intrigue préfigurait l’actualité brûlante qui secoue la planète entière.

L’économie des États-Unis a souffert d’une déréglementation en matière financière et de la toute puissance des établissements financiers. Le président des États-Unis veut y mettre de l’ordre, mais le lobby des banques s’y oppose et provoque une crise boursière mondiale pour tenter de le faire démissionner. Dans le même temps, un séisme majeur ravage une partie de la ville de Tokyo et le Japon rapatrie subitement une partie de ses avoirs placés à l’étranger. Le krach boursier entraîne la faillite de l’économie mondiale et les habitants des villes se retrouvent sans eau, ni électricité, ni vivres, ni essence.

Que va-t-il devenir du citadin occidental dans l’exode qui va suivre ? Où s’arrêtera la déchéance humaine ?

Cette lente descente aux enfers est décrite avec une justesse de ton et de sentiments que l’auteur a puisé dans son expérience d’humanitaire durant le conflit du Rwanda. Frissons assurés.

Vous pouvez retrouver ce roman, Bonjour ! Je viens mourir chez vous de François Lefort, ici.








%d blogueurs aiment cette page :